Prostate Hypoxia - TIC

Titre officiel

Hypoxia and Stem Cell Content as Aggression Factors in Prostate Cancer

Sommaire:

Le cancer de la prostate est la forme de cancer la plus fréquemment diagnostiquée chez les hommes au Canada. En 2006, plus de 250 000 hommes ont reçu un diagnostic de cancer de la prostate aux États-Unis et au Canada, et plus de 32 000 hommes en sont décédés. À l'aide des variables de pronostic de la catégorie T, l'antigène prostatique spécifique (APS) sérique et le score pathologique de Gleason (SG), les hommes atteints de cancer de la prostate localisé sont classés en groupes à faible risque, à risque moyen et à risque élevé. Le traitement habituel est l'intervention chirurgicale, la radiothérapie, l'hormonothérapie ou l'attente vigilante (également appelée surveillance active). Bien que ces traitements soient assez efficaces, les tumeurs sont susceptibles de revenir dans environ 40 % des cas. D'autres traitements du cancer de la prostate sont nécessaires. Pour répondre à ce besoin, de nombreux traitements expérimentaux sont en cours de développement et font l'objet d'essais chez les souris atteintes de tumeurs de la prostate. Cela comprend l'étude des cellules cancéreuses virulentes de la prostate, comme les cellules souches, ou les cellules tumorigènes, ou cellules dépourvues d'oxygène, qui pourraient être les plus susceptibles de recommencer à croître sous forme de tumeur ou de se propager dans l'organisme. Les chercheurs souhaitent tenter d'isoler ces cellules spéciales de la prostate à la suite de l'intervention chirurgicale afin d'en étudier les caractéristiques et de voir si elles peuvent recommencer à croître sous forme de tumeurs solides chez les souris. Les chercheurs souhaitent vérifier si les cellules souches du cancer de la prostate sont plus résistantes ou moins résistantes aux traitements. Cela leur permettra d'étudier de nouveaux traitements qui ciblent spécifiquement les cellules cancéreuses virulentes de la prostate et d'en faire l'essai. Les chercheurs supposent que les cellules tumorigènes ou les cellules cancéreuses hypoxiques définies par un marqueur ont des caractéristiques génétiques uniques dans les cancers de la prostate primitifs et sont relativement résistantes à la chimiothérapie et à la radiothérapie.

Description de l'essai

Primary Outcome:

  • Quantitation of pimonidazole staining (a.u./cm2) in radical prostatectomy specimens as determinant of biochemical failure
Secondary Outcome:
  • Quantitation of tumour initial cells by immunohistochemistry (cells/mm2) in radical prostatectomy specimens as determinant of biochemical failure

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer