RCMI par photons avec escalade de dose ou radiothérapie par faisceau de protons, par rapport à une dose standard de radiothérapie administrée en combinaison avec du témozolomide dans le traitement des patients présentant un glioblastome nouvellement diagnostiqué

Titre officiel

Étude randomisée de phase II comparant la RCMI hypofractionnée par photons avec escalade de dose ou par faisceau de protons à l’irradiation conventionnelle par photons utilisée en combinaison avec un traitement concomitant et adjuvant de témozolomide chez les patients présentant un glioblastome nouvellement diagnostiqué

Sommaire:

Cette étude randomisée de phase II compare l’effet de la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) par photons avec escalade de dose ou de la radiothérapie par faisceau de protons à celui d’une dose standard de radiothérapie administrée en combinaison avec du témozolomide chez les patients présentant un glioblastome nouvellement diagnostiqué. La radiothérapie utilise des rayons X à grande énergie et d’autres types de radiations pour tuer les cellules cancéreuses et faire rétrécir les tumeurs. Une radiothérapie spécialisée qui délivre une forte dose de rayonnement directement sur la tumeur pourrait détruire un plus grand nombre de cellules tumorales et moins léser les tissus normaux. Des médicaments, comme le témozolomide, pourraient rendre les cellules tumorales plus sensibles à la radiothérapie. Nous ignorons encore si la RCMI par photons avec escalade de dose ou la radiothérapie par faisceau de protons est plus efficace qu’une dose standard de radiothérapie en combinaison avec du témozolomide dans le traitement des glioblastomes.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Comparaison de la survie générale avec la RCMI par photons avec escalade et intensification de dose, avec le traitement par faisceau de protons combiné à l’emploi concomitant et adjuvant du témozolomide, et avec l’irradiation conventionnelle en association avec un emploi concomitant et adjuvant du témozolomide

Critères d’évaluation secondaires :

  • Comparaison de la survie générale avec la RCMI par photons avec escalade et intensification de dose et avec le traitement par faisceau de protons avec escalade et intensification de dose
  • Survie sans progression (SSP) 
  • Incidence des effets toxiques liés au traitement, selon la version 4 des critères communs de terminologie pour les effets indésirables (Common Terminology Criteria for Adverse Events)
  • Changement de la fonction cognitive perçue, mesurée selon le M.D. Anderson Symptom Inventory - Brain Tumour 
  • Changement de la fonction neurocognitive, mesurée par la version révisée du Hopkins’ Verbal Learning Test, les parties A et B duTrail Making Test et le Controlled Oral Word Association Test
  • Changement de la lymphopénie CD4
  • Utilisation de l’imagerie par résonance magnétique de diffusion et de perfusion pour différencier la progression et la pseudo-progression d’une tumeur

OBJECTIF PRINCIPAL :

  • Déterminer si une RCMI par photons avec escalade et intensification de dose ou un traitement par faisceau de protons (utilisant une escalade de dose par fraction avec complément intégré simultané) en combinaison avec un traitement concomitant et adjuvant de témozolomide améliore la survie générale, comparativement à une irradiation conventionnelle par photons avec un emploi concomitant et adjuvant de témozolomide.

OBJECTIFS SECONDAIRES :

  • Comparer indirectement la RCMI par photons avec escalade et intensification de dose au traitement par faisceau de protons avec escalade et intensification de dose en ce qui a trait à la survie générale.
  • Comparer indirectement et enregistrer les effets toxiques de la RCMI par photons avec escalade et intensification de dose et d’un traitement par faisceau de protons avec escalade et intensification de dose, et comparer directement les effets toxiques de ces approches à ceux de l’irradiation conventionnelle par photons avec, comme pilier, l’emploi concomitant et adjuvant du témozolomide.
  • Déterminer indirectement si le traitement par faisceau de protons avec escalade et intensification de dose combiné à un emploi concomitant et adjuvant de témozolomide atténue la gravité les symptômes cognitifs perçus comparativement à la RCMI par photons avec escalade et intensification de dose, et comparer directement le fardeau des symptômes de ces approches à celui de l’irradiation conventionnelle par photons avec, comme pilier, l’emploi concomitant et adjuvant du témozolomide.
  • Déterminer indirectement si le traitement par faisceau de protons avec escalade et intensification de dose utilisé en combinaison avec un emploi concomitant et adjuvant de témozolomide améliore la fonction neurocognitive comparativement à la RCMI par photons avec escalade et intensification de dose, et comparer directement la fonction neurocognitive perçue à la suite de ces approches aux résultats après une irradiation conventionnelle par photons avec, comme pilier, l’emploi concomitant et adjuvant du témozolomide.

OBJECTIFS TERTIAIRES :

  • Mettre en banque d’échantillons de tissus en vue de projets de recherche translationnelle éventuels qui seront déterminés selon l’avancement de la science au moment du rapport des critères d’évaluation principaux et qui seront soumis au National Cancer Institute (NCI) à des fins d’examen et d’approbation.
  • Comparer de manière prospective la lymphopénie CD4 pour le traitement par faisceau de protons avec escalade et intensification de dose, la RCMI par photons avec escalade et intensification de dose et l’irradiation conventionnelle par photons.
  • Étudier les paramètres technologiques les plus appropriés et les plus pertinents sur le plan clinique pour assurer la qualité et l’efficacité tout au long des processus de radiothérapie, y compris l’imagerie, la simulation, l’immobilisation des patients, la définition de la cible et de la structure critique, la planification du traitement, le guidage par l’image et l’exécution.
  • Établir la faisabilité et la pertinence clinique de lignes directrices en matière d’assurance de la qualité.
  • Évaluer l’efficacité des outils d’assurance de la qualité.

APERÇU : Les patients sont répartis dans un des deux groupes selon l’établissement où ils sont inscrits. Dans chaque groupe, les patients seront répartis au hasard dans un ratio de 1:2 en faveur des volets expérimentaux.

GROUPE I (CENTRES RCMI PAR PHOTONS) : les patients sont répartis aléatoirement dans un des deux volets de traitement de l’étude.

VOLET A1 : les patients sont soumis quotidiennement (QD), cinq jours par semaine et pour une période équivalente à 23 fractions, plus un complément de 7 fractions supplémentaires, à l’irradiation conventionnelle par photons dans le cadre d’un traitement de radiothérapie conformationnelle 3D (3D-CRT) ou d’une RCMI.

VOLET B : les patients sont soumis QD, cinq jours par semaine et pour une période équivalente à 30 fractions, à la RCMI par photons avec escalade et intensification de dose.

GROUPE II (CENTRES PROTONS) : les patients sont répartis aléatoirement dans un ou deux volets de traitement de l’étude.

VOLET A2 : les patients sont soumis à l’irradiation conventionnelle par photons dans le cadre d’un traitement de radiothérapie conformationnelle 3D (3D-CRT) ou d’une RCMI, comme au volet A1.

VOLET C : les patients sont soumis QD, cinq jours par semaine et pour une période équivalente à 30 fractions, à la radiothérapie par faisceau de protons avec escalade et intensification de dose.

Dans tous les volets, le témozolomide sera administré aux patients par voie orale (PO) QD aux jours 1 à 49 de la radiothérapie. À compter de quatre semaines plus tard, le témozolomide sera administré par PO QD aux jours 1 à 5. En l’absence de progression de la maladie ou d’effets toxiques inacceptables, le traitement sera répété tous les 28 jours, pendant 12 cycles.

À la fin du traitement à l’étude, un suivi des patients sera effectué tous les trois mois pendant un an, tous les quatre mois pendant un an, puis tous les six mois par la suite.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer