Étude sur la radiothérapie palliative pour le traitement du carcinome hétapocellulaire symptomatique et des métastases au foie

Titre officiel

Étude de phase II sur la radiothérapie palliative pour le traitement du carcinome hétapocellulaire symptomatique et des métastases au foie

Sommaire:

L'objectif de cette étude consiste à vérifier si une dose de radiothérapie dirigée vers le foie, en combinaison avec les meilleurs soins de soutien (MSS), peut aider à réduire la douleur et l'inconfort liés au cancer, comparativement aux MSS seuls.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Proportion de patients notant une amélioration par rapport à la douleur et à l'inconfort liés au cancer du foie
  • Proportion de patients notant une amélioration de 2 ou plus par rapport à la douleur et à l'inconfort liés au cancer du foie pour ce qui est de l'« intensité à son paroxysme » du Brief Pain Inventory (BPI) de l'évaluation de base au jour 30
Critères d’évaluation secondaires :
  • Proportion de patients qui subissent des événements indésirables de niveau 2 ou plus au jour 30 et au jour 90
  • Proportion de patients en vie au jour 90
  • Proportion de patients obtenant une amélioration de 2 points ou plus par rapport à la douleur et à l'inconfort liés au cancer du foie de l'évaluation de base au jour 30 et au jour 90 pour tous les scores du BPI
  • Proportion de patients présentant une importante amélioration clinique de la qualité de vie (QdV) de l'évaluation de base au jour 30 et au jour 90, définie par un changement de points de 5 ou plus de la Functional Assessment of Cancer Therapy (FACT)
  • Proportion de patients obtenant une réduction de 25 % de l'utilisation d'opioïdes au jour 30 (à l'aide de l'échelle d'équivalence de la morphine quotidienne)
  • Proportion de patients notant une amélioration de 2 points ou plus par rapport à la douleur et à l'inconfort liés au cancer du foie pour ce qui est de l'« intensité à son paroxysme » ET sans augmentation de l'utilisation d'opioïdes (à l'aide de l'échelle d'équivalence de la morphine quotidienne) du BPI de l'évaluation de base au jour 30
  • Proportion de patients présentant une importante amélioration clinique de la qualité de vie (QdV) de l'évaluation de base au jour 30 et au jour 90, définie par un changement de points de 5 ou plus de l'Hepatobiliary Subscale (FACT-HBS) Trial Outcome Index (FACT-TOI)
  • Proportion de patients présentant une importante amélioration clinique de la qualité de vie (QdV) de l'évaluation de base au jour 30 et au jour 90, définie par un changement de points de 5 ou plus du Trial Outcome Index (FACT-TOI)

Description détaillée :

Les traitements standard pour traiter la douleur ou l'inconfort liés au cancer du foie sont considérés comme les meilleurs soins de soutien (MSS) et comprennent des médicaments pour soulager la douleur appelés des analgésiques. Ce type de traitement peut aider dans certains cas; toutefois, certains analgésiques nécessitent que le foie du patient soit en bonne santé pour bien fonctionner. Cela signifie que de nombreux patients ont de la difficulté à gérer la douleur et l'inconfort liés à leur cancer du foie seulement avec les MSS.

Parfois, la radiothérapie est utilisée dans le cadre des soins « palliatifs », ce qui signifie qu'elle est conçue pour traiter la douleur et l'inconfort et non pas nécessairement à réduire ou à éliminer la tumeur. La radiothérapie palliative est souvent utilisée chez les patients ayant des tumeurs osseuses douloureuses, bien qu'elle ne soit pas encore beaucoup utilisée pour traiter la douleur et l'inconfort liés au foie. La radiothérapie palliative est généralement administrée en petites quantités et moins souvent que d'autres types de radiothérapie.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer