Étude des changements et des caractéristiques des gènes chez les patients atteints d’un cancer du pancréas aux fins d’une meilleure sélection du traitement

Titre officiel

Caractérisation moléculaire exhaustive des adénocarcinomes canalaires pancréatiques (ACP) au stade avancé aux fins d’une meilleure sélection du traitement : Une étude prospective

Sommaire:

Les chercheurs souhaitent trouver de meilleures façons de comprendre et de traiter le cancer du pancréas. L'objectif de cette étude consiste à déterminer à quel point il est utile d'examiner les changements et les caractéristiques de vos gènes (molécules contenant des instructions pour le développement et le fonctionnement des cellules) et des gènes contenus dans la tumeur. Ces caractéristiques pourraient faciliter, à l'avenir, le choix des traitements destinés aux patients. Il a été démontré que les changements (mutations) se produisant dans les gènes jouent un rôle important dans les cancers. Il pourrait être utile d'examiner les différences dans les gènes de patients atteints d'adénocarcinome canalaire du pancréas avancé et de comparer ces données avec la réponse au premier traitement de chimiothérapie pour déterminer les thérapies les plus avantageuses par la suite pour certains patients.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Faisabilité de la différenciation prospective des sous-groupes de patients atteints d’un ACP au stade avancé qui présentent différentes caractéristiques génomiques aux fins d’une meilleure sélection du traitement pendant l’administration d’une chimiothérapie de 1re intention, au moyen d’une technique de séquençage de dernière génération

Critères d’évaluation secondaires :

  • Taux de maîtrise de la maladie obtenue avec le schéma FOLFIRINOX modifié (FOLFIRINOXm)
  • Taux de maîtrise de la maladie obtenue avec le nab-paclitaxel
  • Durée de la réponse, définie comme l’intervalle entre la date de la première réponse complète ou partielle au schéma FOLFIRINOXm et la date de la première progression de la maladie ou du décès (quelle qu’en soit la cause)
  • Durée de la réponse, définie comme l’intervalle entre la date de la première réponse complète ou partielle au nab-paclitaxel et la date de la première progression de la maladie ou du décès (quelle qu’en soit la cause)
  • Survie sans progression, définie comme l’intervalle de temps entre la date d’inscription et la date la première progression de la maladie ou du décès (quelle qu’en soit la cause) chez les patients traités par le schéma FOLFIRINOXm
  • Survie sans progression, définie comme l’intervalle entre la date d’inscription et la date la première progression de la maladie ou du décès (quelle qu’en soit la cause) chez les patients traités par le nab-paclitaxel
  • Survie globale, définie comme l’intervalle entre la date d’inscription des patients traités par le schéma FOLFIRINOXm et la date de leur décès
  • Survie globale, définie comme l’intervalle entre la date d’inscription des patients traités par le nab-paclitaxel et la date de leur décès
  • Corrélation entre les caractéristiques génomiques de la tumeur et la réponse au schéma FOLFIRINOXm au moyen d’une technique de séquençage de dernière génération
  • Corrélation entre les caractéristiques génomiques de la tumeur et la réponse au nab-paclitaxel au moyen d’une technique de séquençage de dernière génération
  • Pourcentage de patients présentant des mutations germinales des gènes BRCA, PALB2 et ATM pouvant retirer un bénéfice d’une stratégie thérapeutique personnalisée, comme la combinaison de cisplatine et d’un inhibiteur de la poly-ADP ribose polymérase (PARP)
  • Pourcentage de patients présentant un défaut de réparation des cassures double brin de l’ADN dans les cellules somatiques pouvant retirer un bénéfice d’une stratégie thérapeutique personnalisée comme la combinaison de cisplatine et d’un inhibiteur de la PARP
  • Pourcentage de patients pouvant retirer un bénéfice d’une immunothérapie (présence de signatures génomiques de tabagisme, d’un phénotype hypermuté, d’un défaut de réparation des mésappariements ou d’une expression tumorale néo-antigénique)
  • Pourcentage de patients présentant des mutations somatiques rares mais pouvant être ciblées
  • Différence dans le taux de maîtrise de la maladie entre les patients présentant une signature tumorale de tabagisme et ceux qui en sont exempts
  • Différence dans le taux de survie globale entre les patients présentant une signature tumorale de tabagisme et ceux qui en sont exempts
  • Corrélation entre les caractéristiques moléculaires de la tumeur et les effets toxiques du traitement au moyen d’une technique de séquençage de dernière génération

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer