Effets tardifs du traitement chez des patients ayant déjà reçu un diagnostic de neuroblastome à risque élevé

Titre officiel

Étude LEAHRN (Late Effects After High-Risk Neuroblastoma)

Sommaire:

Cette étude de recherche porte sur les effets tardifs après le traitement de patients ayant antérieurement reçu un diagnostic de neuroblastome à risque élevé. L’étude des effets tardifs suivant le traitement pourrait contribuer à savoir quels traitements du neuroblastome à risque élevé sont mieux tolérés, en raison des effets secondaires moindres qu’ils causent au fil du temps.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Prévalence de certains effets tardifs
  • Prévalence des néoplasmes malins subséquents (NMS)
  • Facteurs de risque
  • Pronostic lié à une diminution du score PedsQL (Pediatric Quality of Life Inventory)

Critère d’évaluation secondaire :

  • Collecte et conservation des échantillons de sang

PRINCIPAUX OBJECTIFS :

  • Estimer la prévalence des dysfonctions d’organe, des NMS, des altérations de la croissance, des anomalies du développement pubertaire et des dysfonctions neurocomportementales après 5 ans au sein d’une grande cohorte de survivants types du neuroblastome à risque élevé ayant reçu des traitements modernes.
  • Déterminer les facteurs démographiques, cliniques et liés au traitement qui accroissent le risque de dysfonction d’organe, de NMS, d’altération de la croissance, d’anomalie du développement pubertaire et de dysfonction neurocomportementale chez des survivants à long terme du neuroblastome à risque élevé.
  • Explorer les répercussions des nouveaux traitements biologiques et des nouvelles épreuves diagnostiques, y compris les immunothérapies, les immunocytokines, l’isotrétinoïne (acide cis-rétinoïque) et l’iobenguane marqué à l’iode 131 (MIBG-I131) sur le risque d’effets tardifs.
  • Déterminer les répercussions des dysfonctions d’organe ainsi que des altérations de la croissance physique, du développement pubertaire et de la fonction neurocomportementale sur la qualité de vie liée à la santé (QdVLS) chez des survivants à long terme du neuroblastome à risque élevé.

OBJECTIF SECONDAIRE :

  • Établir une cohorte de survivants du neuroblastome à risque élevé pour qui on dispose d’échantillons de sang périphérique archivés et qui ont reçu des traitements multimodaux depuis 2000, aux fins de recherches futures.

APERÇU :
Les patients fournissent des échantillons de sang et d’urine le jour 1. Ils subissent également des évaluations cliniques et radiographiques, des analyses de laboratoire et des examens complémentaires le jour 1.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer