Prostate Cancer Subclinical Metastatic Ablative MR-guided Radiation Therapy

Titre officiel

Phase II Study: [18F]DCFPyL PET/MRI for Personalizing Prostate Cancer Subclinical Metastatic Ablative MR-guided Radiation Therapy (MRgRT)

Sommaire:

Dans le scénario clinique du cancer de la prostate récidivant après une thérapie locale, les examens de référence actuels (scintigraphie osseuse et tomodensitométrie) ne réussissent souvent pas à repérer le siège de la récidive de la maladie. Dans cette étude, le chercheur entend cartographier de façon prospective la récidive de la maladie au moyen d’une combinaison unique associant l’imagerie anatomique par résonance magnétique (IRM) du corps entier et un nouveau traceur de tomographie par émission de positons (TEP) à haute sensibilité et spécifique au cancer de la prostate ([18F]DCFPyL ciblant l’antigène membranaire spécifique de la prostate [PSMA]), afin de fournir des renseignements de localisation précis pour cibler les dépôts tumoraux disséminés chez les hommes présentant une augmentation de l’antigène prostatique spécifique (PSA) après une prostatectomie et une radiothérapie (thérapies locales maximales). En outre, nous traiterons par conséquent toutes les maladies repérées par la radiothérapie stéréotaxique d’ablation (SABR) guidée par imagerie, dont les résultats donnent envie d’en savoir plus puisqu’elle a permis d’atteindre d’excellents taux d’éradication des tumeurs avec des effets toxiques minimes. Cette étude est idéalement placée pour permettre la découverte de nouveaux biomarqueurs, ainsi que la corrélation des analyses pronostiques (p. ex. signatures génomiques) effectuées sur l’échantillon prélevé lors de la prostatectomie initiale avec les résultats de l’imagerie par IRM ou TEP et les résultats du traitement par SABR. Il est important de souligner à quel point les travaux proposés pourront avoir des répercussions mesurables sur les soins du cancer de la prostate. L’équipe de l’étude estime que cette nouvelle approche à visée curative permettra de transformer des vies, contrairement aux traitements qui n’ont que des effets transitoires sur les maladies à un stade incurable. Ici, l’accent est mis sur les patients le plus tôt possible dans l’évolution du cancer de la prostate récidivant après des traitements à visée curative. Notre hypothèse est que la TEP au traceur [18F]DCFPyL ciblant le PSMA associée à l’IRM permet de détecter plus tôt et de localiser les cibles métastatiques définies chez ces patients, à un stade qui se prête au traitement à visée curative guidé par imagerie.

Description de l'essai

Primary Outcome:

  • To determine if [18F]DCFPyL PET-MR/CT can identify early oligometastatic disease in patients with a rising PSA and negative staging (CS and BS) after standard-of-care maximal local therapies.
  • To determine if treating PET-MR/CT identified lesions with curative-intent treatment (e.g. stereotactic body radiation therapy or surgery) associated with favourable preliminary measures of clinical performance.
Secondary Outcome:
  • Correlation between PSA kinetics and PET imaging parameters
  • Correlate between tissue biomarker and distant disease

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer