Comparaison entre la visualisation endoscopique et l’imagerie par TDM de cancers de la tête et du cou avec étude de validation pathologique

Titre officiel

Comparaison entre la visualisation endoscopique et l’imagerie par TDM de cancers de la tête et du cou avec validation pathologique

Sommaire:

Cette étude clinique a pour but d’évaluer une nouvelle méthode permettant de déterminer l’emplacement des tumeurs comparativement à l’examen d’imagerie standard par tomodensitométrie (TDM). Une analyse du tissu réséqué par chirurgie (examen pathologique) sera réalisée afin de déterminer la méthode la plus précise. La détermination exacte de l’emplacement des tumeurs est particulièrement importante aux fins de la radiothérapie, puisqu’il est nécessaire d’irradier la totalité de la tumeur tout en réduisant au minimum la quantité de tissu normal exposé aux rayonnements. Les résultats de la nouvelle méthode, qui fait appel à l’imagerie optique (endoscopie), peuvent être mis en correspondance avec ceux de l’imagerie par TDM à l’aide de technologies de traçage. L’imagerie par TDM étant utilisée pour élaborer les plans de radiothérapie, l’emplacement des tumeurs est habituellement déterminé à l’aide des images obtenues par cette modalité. La nouvelle technologie à l’étude pourrait présenter l’avantage de mettre en évidence les régions tumorales présentes à la surface d’un tissu, lesquelles sont difficiles à visualiser au moyen de l’imagerie par TDM, mais faciles à observer à l’aide de l’imagerie optique. Il n’existe actuellement aucun moyen précis de mettre en correspondance les images obtenues par imagerie optique et celles obtenues par TDM, qui sont utilisées aux fins de la radiothérapie. Cette étude permettra aux chercheurs d’évaluer la nouvelle technologie d’imagerie optique en comparant les tumeurs détectées au moyen de l’imagerie par TDM employée seule à celles détectées au moyen de l’imagerie par TDM combinée à cette technologie d’imagerie optique. Les résultats de cette méthode d’imagerie seront comparés aux résultats pathologiques.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Comparaison des images obtenues par TDM des lésions visibles dans la cavité buccale aux résultats pathologiques des échantillons réséqués

Une image obtenue par TDM avec agent de contraste aidera à déterminer l’emplacement de la tumeur. De petits marqueurs seront placés sur la tête des participants avant la TDM afin de permettre aux chercheurs de mettre en correspondance les images obtenues par TDM et celles obtenues avec la technologie de traçage utilisée durant la chirurgie. Les participants seront ensuite étendus sur la table d’opération, et la chirurgie sera réalisée de la façon standard. La technologie de traçage et l’imagerie optique seront utilisées pour déterminer l’emplacement de la tumeur à la surface du tissu.

  • Le tissu tumoral et une partie du tissu entourant la tumeur seront réséqués, comme lors d’une chirurgie courante. Certains marqueurs seront placés sur le tissu aux limites de la résection. Cela aidera à établir une correspondance entre le tissu réséqué et son emplacement sur les images.
  • Une seconde image par TDM sera prise immédiatement après la résection du tissu. Pour ce faire, on utilisera un appareil d’imagerie appelé « tomodensitomètre à faisceau conique ».
  • Des échantillons de tissu entier seront examinés en collaboration avec le département de pathologie pour déterminer l’emplacement du tissu tumoral. À l’aide des marqueurs posés sur le tissu et des images de l’échantillon de tissu prises après la résection, on comparera l’emplacement de la tumeur dans l’échantillon de tissu à l’emplacement de la tumeur visible sur l’image obtenue par TDM et à l’emplacement de la tumeur de surface déterminé au moyen de la technologie d’imagerie optique.
  • Les images obtenues par TDM pourraient être analysées par des radio-oncologues, des chirurgiens et des physiciens.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer