Radium-223 Combined With Dexamethasone as First-line Therapy in Patients With M+CRPC

Titre officiel

Radium-223 Combined With Dexamethasone as First-line Therapy in Patients With Metastatic Castrate Resistant Prostate Cancer

Sommaire:

Plus de 90 % des patients qui sont atteints d’un cancer de la prostate métastatique résistant à la castration (CPRCm) et qui ne répondent plus à un traitement anti-androgénique présentent des signes de métastases osseuses. Il s’agit d’une cause importante de décès, d’invalidité et de diminution de la qualité de vie. Le radium 223 est un composé pharmaceutique radioactif utilisé à des fins thérapeutiques. Il est administré par voie intraveineuse (dans une veine) toutes les 4 semaines sur 6 cycles. En raison de l’innocuité et de l’efficacité démontrées du radium 223 chez les patients atteints d’un CPRCm, ce traitement est devenu un traitement standard, tout comme la chimiothérapie et les nouveaux médicaments hormonaux oraux que sont l’enzalutamide et l’abiratérone. Les études antérieures portant sur le radium 223 ont permis de démontrer une amélioration de la survie des patients de l’ordre de 30 %. Ces mêmes études ainsi que les données tirées de l’utilisation clinique ont révélé qu’entre 20 % et 50 % des hommes ne terminaient pas les 6 cycles de traitement en raison des effets secondaires ou bien d’une hausse de la concentration de l’antigène prostatique spécifique (APS), laquelle nécessite le passage à l’une des autres pharmacothérapies. Cette étude vise à déterminer si un médicament oral appelé « dexaméthasone » (un corticostéroïde) et administré en association avec le radium 223 peut éviter la hausse de la concentration de l’APS et réduire les effets secondaires durant le traitement par le radium 223. Les corticostéroïdes sont des médicaments anti-inflammatoires prescrits pour toute une gamme de maladies et sont largement utilisés en association avec des traitements de chimiothérapie contre le cancer. Des études ont montré que la dexaméthasone réduisait la concentration de l’APS en limitant la production d’androgènes (c.-à-d. les hormones mâles) et en améliorant la tolérance globale aux médicaments et aux traitements contre le cancer. Jusqu’à 24 hommes traités par le radium 223 au Réseau universitaire de santé participeront à cette étude. Si les résultats de l’étude sont positifs, la qualité de vie et la survie des patients pourraient être améliorées.

Description de l'essai

Primary Outcome:

  • Percentage of total doses delivered on schedule

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer