Comparaison entre la ponction à l’aiguille fine guidée par échographie endoscopique avec examen rapide de cytopathologie sur place et la biopsie à l’aiguille fine guidée par échographie seule pour le diagnostic des lésions pancréatiques solides

Titre officiel

Comparaison entre la ponction à l’aiguille fine guidée par échographie endoscopique avec examen rapide de cytopathologie sur place et la biopsie à l’aiguille fine guidée par échographie seule pour le diagnostic des lésions pancréatiques solides : étude contrôlée à répartition aléatoire

Sommaire:

À l’heure actuelle, la meilleure façon d’évaluer les masses pancréatiques consiste à effectuer une ponction à l’aiguille fine guidée par endoscopie pour obtenir un échantillon tissulaire de la masse et établir le diagnostic en examinant le tissu prélevé sous un microscope. Pour ce faire, une petite caméra (endoscope) est insérée par la bouche du patient jusqu’à l’estomac et un échantillon du pancréas est prélevé à partir de l’estomac en étant guidé par échographie. Le prélèvement est habituellement effectué à l’aide d’une petite aiguille appelée « aiguille de ponction fine ». La ponction à l’aiguille fine présente parfois des limites, le prélèvement de cellules étant inadéquat pour établir un diagnostic approprié, ce qui peut entraîner la nécessité de recommencer les procédures endoscopiques en plus de retarder le diagnostic et possiblement le traitement. L’examen rapide de cytopathologie sur place consiste à prévoir la présence d’un cytopathologiste auprès du médecin qui pratique les procédures endoscopiques pour examiner immédiatement chaque échantillon prélevé sous le microscope et formuler des commentaires à l’endoscopiste jusqu’à ce que la quantité de cellules prélevées soit suffisante pour poser un diagnostic. Il a été démontré que cette méthode augmente la capacité à diagnostiquer le cancer pancréatique, mais elle est coûteuse et mobilise énormément de ressources. De nouvelles aiguilles appelées « trocarts » (biopsie à l’aiguille fine) ont récemment été mises au point. Elles permettent de prélever des cellules ainsi que la structure tissulaire dans son intégralité (histologie), et il a été démontré qu’elles permettent de poser un diagnostic de cancer du pancréas avec une grande précision. Cette étude vise à comparer la biopsie guidée par endoscopie des masses pancréatiques avec le nouveau trocart (biopsie à l’aiguille fine), lequel permet de prélever davantage de tissu qu’une aiguille traditionnelle (ponction à l’aiguille fine) accompagnée d’un examen immédiat des échantillons prélevés sous le microscope pour déterminer s’ils contiennent suffisamment de tissu (examen rapide de cytopathologie sur place). Il a été démontré que les deux approches augmentent l’exactitude du diagnostic de masses pancréatiques solides, mais la supériorité de l’une ou de l’autre n’a pas été clairement établie. Il s’agit d’un essai à répartition aléatoire, c’est-à-dire que les participants subiront une biopsie à l’aide du nouveau trocart ou une ponction à l’aide de l’aiguille traditionnelle accompagnée d’un examen des échantillons prélevés sur place. Le nouveau trocart présente l’avantage d’être facile à mettre en œuvre et possiblement beaucoup moins cher. Si les investigateurs de l’étude peuvent démontrer que la biopsie à l’aide du nouveau trocart est aussi efficace que la ponction à l’aiguille fine avec examen rapide sur place, la biopsie à l’aiguille fine pourrait être mise en œuvre dans les hôpitaux à l’échelle mondiale comme solution plus simple et moins coûteuse.

Description de l'essai

Critères d’évaluation principaux :

  • Exactitude du diagnostic
  • Diagnostic définitif de masse pancréatique maligne
  • Diagnostic définitif de masse pancréatique bénigne

Critères d’évaluation secondaires :

  • Caractéristiques diagnostiques
  • Caractère adéquat de l’échantillon
  • Nombre médian d’insertions de l’aiguille
  • Durée de la procédure
  • Taux d’effets indésirables liés à la procédure

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer