Étude évaluant un traitement immunothérapeutique, DPX-Survivac, en association avec le cyclophosphamide à faible dose et le pembrolizumab, chez des sujets présentant certaines tumeurs solides avancées et récurrentes

Titre officiel

Étude de phase II ouverte et multicentrique évaluant un traitement immunothérapeutique, DPX-Survivac, en association avec le cyclophosphamide à faible dose et le pembrolizumab, chez des sujets présentant certaines tumeurs solides avancées et récurrentes.

Sommaire:

Cette étude évaluera l’innocuité et l’efficacité de DPX-Survivac et du cyclophosphamide à faible dose en association avec le pembrolizumab chez des sujets atteints de certaines tumeurs solides avancées et récidivantes.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Efficacité mesurée par le taux de réponse objective
  • Innocuité mesurée par le taux d’effets indésirables

Critères d’évaluation secondaires :

  • Taux de réponse objective
  • Durée de la réponse
  • Taux de maîtrise de la maladie
  • Survie sans progression
  • Survie globale
Il s’agit d’une étude de phase II comportant une étude d’innocuité préliminaire qui vise à évaluer l’innocuité et l’efficacité de l’association de DPX-Survivac, de cyclophosphamide à faible dose et de pembrolizumab chez des sujets présentant certaines tumeurs solides avancées et récurrentes. Dans le cadre de cette étude, des patientes atteintes de cancer de l’ovaire seront recrutées et réparties aléatoirement dans deux groupes de traitement : l’un avec et l’autre sans cyclophosphamide. Toutes les autres cohortes ne comporteront qu’un seul groupe thérapeutique et recevront la trithérapie d’association. Jusqu’à 20 sujets, sans égard à leur cohorte, seront recrutés afin d’évaluer l’innocuité des traitements à l’étude avant que l’étude ne passe en phase de prolongation. Une fois l’étude d’innocuité préliminaire terminée, les cinq cohortes seront élargies afin de recruter d’autres sujets selon la méthodologie de Simon en deux étapes. Les patientes de la cohorte du cancer de l’ovaire seront réparties aléatoirement selon un rapport de 1:1 en deux groupes.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer