The Effects of Chemotherapy on Cognition

Titre officiel

A Prospective Dose-Response and fMRI Study of the Effects of Chemotherapy on Neural Function in Early-Stage Breast Cancer Patients

Sommaire:

Chez de nombreux patients cancéreux ayant reçu une chimiothérapie, le fonctionnement mental se modifie. Ce changement est appelé « dysfonctionnement cognitif à la suite d’une chimiothérapie »; les patients, quant à eux, disent avoir le « cerveau embrumé » pour décrire ce changement. Cette étude vise à examiner plus à fond la façon dont la chimiothérapie influe sur la fonction cérébrale et les processus mentaux en comparant la fonction cérébrale de femmes atteintes d’un cancer du sein qui reçoivent une chimiothérapie à celle de femmes non atteintes d’un cancer du sein.

On mesurera la fonction cognitive, émotionnelle et hormonale ainsi que le taux d’hémoglobine à de nombreux moments au cours du traitement de chimiothérapie, puis un an après la fin du traitement. Pour ce faire, on aura recours à des tests psychologiques normalisés sur la fonction cognitive, des questionnaires normalisés sur l’humeur et les symptômes ainsi que des analyses de laboratoire d’échantillons de salive. Chez certaines participantes, on mesurera la fonction et la structure cérébrale à trois moments au moyen de l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle.

Description de l'essai

Cumulative research leaves little doubt that cancer patients who have been exposed to chemotherapy are at higher risk for subtle cognitive dysfunction than healthy individuals or cancer patients who did not receive chemotherapy.  However, much remains to be explained in this area, including the causality and mechanism of the chemotherapy-cognition relationship. 

The current study will address these outstanding issues by examining changes in neural structure and function over the course of chemotherapy in women with early stage breast cancer, and relating them to changes in levels of hemoglobin, estrogen, and cortisol.  The current study will also determine if changes in cognition, brain activation, and brain structure are enduring, and if they are related to exposure to adjuvant hormonal therapy. 

This study builds on previous research by using: 1) a novel (“dose-response”) study design to establish if there is a causal relationship between chemotherapy and cognitive dysfunction; 2) more targeted, sensitive, and sophisticated cognitive testing methods than have typically been employed; 3) fMRI to provide a window into brain structure and function; and 4) measurement of estrogen, cortisol, and hemoglobin levels throughout the study in an effort to determine if they mediate the relationship between cancer treatment and cognitive disturbance. 

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer