Radiothérapie avec ou sans olaparib dans le traitement des patientes atteints d’un cancer du sein inflammatoire

Titre officiel

Un essai avec répartition aléatoire de phase II de l’olaparib (NSC-747856) administré en même temps que la radiothérapie ou uniquement la radiothérapie pour le cancer du sein inflammatoire

Sommaire:

Cet essai de phase II évalue la mesure dans laquelle la radiothérapie avec ou sans olaparib est efficace pour traiter des patientes atteintes d’un cancer du sein inflammatoire. La radiothérapie administre des rayons X à haute énergie afin de tuer les cellules tumorales et de réduire la taille des tumeurs. L’olaparib pourrait stopper la croissance des cellules tumorales en bloquant certaines enzymes nécessaires à la croissance cellulaire. On ne sait pas encore si la radiothérapie avec ou sans olaparib serait plus efficace dans le traitement du cancer du sein inflammatoire.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Survie sans maladie invasive (SSMi)

Critères d’évaluation secondaires :

  • Intervalle sans récidive locorégionale (intervalle sans maladie locale)
  • Survie sans récidive à distance (survie sans rechute à distance)
  • Survie globale

OBJECTIF PRINCIPAL : I. Comparer la survie sans maladie invasive (SSMi) de patientes atteintes d’un cancer du sein inflammatoire recevant l’administration simultanée d’olaparib avec des doses standard de radiothérapie de la paroi thoracique et des ganglions lymphatiques régionaux, par rapport aux doses standard de radiothérapie seule de la paroi thoracique et des ganglions lymphatiques régionaux. OBJECTIF SECONDAIRE : I. Comparer l’effet de l’administration concomitante d’olaparib avec la radiothérapie par rapport à la radiothérapie seule sur l’amélioration de la maîtrise locorégionale (mesurée par l’intervalle sans récidive locorégionale), la survie sans récidive à distance et la survie globale chez les patientes atteintes d’un cancer du sein inflammatoire. OBJECTIF SUPPLÉMENTAIRE : I. Prélever des tissus et du sang total pour le traitement et la mise en réserve en prévision de futures études corrélatives dans cette population de patientes. APERÇU : Les patientes sont réparties aléatoirement dans l’un des deux groupes. GROUPE I : Les patientes reçoivent de l’olaparib par voie orale (PO) deux fois par jour (BID) la veille du début de la radiothérapie standard (RT) (jour 0) et pendant toute la durée de la RT jusqu’au dernier jour de l’administration de la RT. Le traitement par olaparib est également poursuivi durant la fin de semaine (journées habituelles sans RT) pendant toute la durée de la RT. Les patientes subissent une radiothérapie cinq jours par semaine pendant six semaines en l’absence de progression de la maladie ou de toxicité inacceptable. GROUPE II : Les patientes subissent une radiothérapie standard cinq jours par semaine pendant six semaines en l’absence de progression de la maladie ou de toxicité inacceptable. Une fois le traitement à l’étude terminé, les patientes sont suivies dans les cinq semaines, puis tous les trois mois jusqu’à trois ans après l’inscription, et ensuite tous les six mois jusqu’à huit ans après l’inscription.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer