Thérapie photodynamique (TPD) intravésicale chez les patients atteints d’un cancer de la vessie sans envahissement musculaire réfractaire bacille de Calmette-Guérin (BCG)/avec intolérance au BCG

Titre officiel

Étude clinique de phase II sur la thérapie photodynamique intravésicale chez les patients atteints d’un cancer de la vessie sans envahissement musculaire qui ne répond pas au BCG ou chez les patients qui présentent une intolérance au traitement par le BCG (« étude »).

Sommaire:

Il s’agit d’une étude ouverte de phase II, multicentrique et à un seul groupe, menée au Canada, aux États-Unis et à l’échelle internationale. Patients atteints d’un carcinome in situ (CIS) de la vessie sans envahissement musculaire avec ou sans maladie papillaire réséquée (Ta, T1) considérés comme ne répondant pas au traitement par le bacille de Calmette-Guérin (BCG) ou ne le tolérant pas. Absence de réponse au BCG correspondant à un des profils suivants : Au moins cinq des six doses d’un traitement d’induction initial et au moins deux des trois doses du traitement d’entretien; OU, au moins cinq des six doses d’un traitement d’induction initial et au moins deux des six doses d’un deuxième traitement d’induction. Les patients présentant une récidive de la maladie moins de 12 mois après la fin du deuxième cycle de traitement par le BCG sont également considérés comme ne répondant pas au traitement. L’étude comprendra 100 patients qui subiront deux (2) traitements photodynamiques utilisant 0,70 mg/cm^2 de TLD-1433 le jour 0 et le jour 180.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Efficacité, évaluée selon le taux de réponse complète (RC).

Critères d’évaluation secondaires :

  • Innocuité, évaluée selon l’incidence et la gravité des effets indésirables.

 

  • Description générale de la méthodologie et du plan de l’étude : il s’agit d’une étude de phase II multicentrique, ouverte et à groupe unique menée au Canada, aux États-Unis et à l’échelle internationale. Les patients atteints d’un carcinome in situ (CIS) de la vessie sans envahissement musculaire, avec ou sans maladie papillaire réséquée (Ta, T1), qui sont considérés comme ne répondant pas au BCG ou intolérants au traitement par le BCG et qui répondent aux critères d’inclusion et d’exclusion, seront inscrits et traités. L’étude comprendra 100 patients qui recevront la TPD à raison de 0, 70 mg/cm2 (dose thérapeutique).
  • Période de sélection : l’admissibilité des patients à l’étude sera déterminée en examinant les critères d’inclusion et d’exclusion pendant la période de sélection, qui durera jusqu’à 28 jours.
  • Phase de suivi : tous les patients inscrits et recevant l’intervention thérapeutique seront suivis jusqu’à la fin de l’étude, définie comme étant l’achèvement de toutes les évaluations requises au cours des 12 mois de suivi suivant le traitement ou plus tôt en raison d’un abandon précoce ou du retrait du consentement éclairé. Au cours de la phase de suivi, des renseignements sur l’efficacité et l’innocuité seront recueillis. Les évaluations seront effectuées aux jours 0, 7, 30, 60, 90, 180, 187, 210, 240, 270 et 360.
  • Administration du médicament à l’étude et de la TPD

Le TLD-1433 pour administration intravésicale est fourni sous forme de lyophilisat pour suspension dans de l’eau stérile aux fins d’injection dans la vessie et est emballé dans l’obscurité dans des flacons en verre ambré USP de type III qui peuvent être conservés à la température ambiante. Il est reconstitué avec de l’eau stérile pour injection afin d’obtenir la dilution clinique finale au maximum 24 heures avant l’administration.

Le TLD-1433 sera fourni par Theralase à chaque centre de l’étude. Les instillations ne peuvent pas être effectuées immédiatement après une biopsie réalisée par RTUTV. Après une RTUTV/biopsie, les chercheurs doivent attendre au moins 7 jours et/ou jusqu’à ce que tout problème d’intégrité de la paroi de la vessie ait été résolu avant d’administrer des doses aux patients. Les réductions de dose/volume ne sont pas autorisées pendant cette étude.

Après avoir déterminé le volume de la vessie (pendant la période de sélection) à l’aide d’un journal des mictions ou en mesurant un volume d’eau instillé, le TLD-1433 à instiller sera dilué selon la concentration appropriée. Au jour 0 (le jour du traitement), les patients recevront la directive de limiter leur consommation de liquides 12 heures avant l’instillation du médicament à l’étude. Le médicament étudié doit être instillé dans la vessie vide du patient. Avant l’instillation, un cathéter transurétral ordinaire doit être inséré et la vessie doit être drainée. Une seule instillation de TLD-1433 sera perfusée par voie intravésicale pendant environ 60 minutes, suivie de 3 lavages à l’eau stérile. La vessie sera distendue à l’aide d’une quatrième instillation d’eau stérile afin d’éviter les plis qui pourraient empêcher une illumination uniforme. La feuille de travail du technicien laser doit être remplie pendant l’intervention et les données doivent être rapidement transférées sur la page correspondante du formulaire électronique dans le cahier d’observation.

L’insertion de la fibre optique avec diffuseur sphérique dans la vessie sera surveillée par guidage échographique. La fibre optique avec diffuseur sphérique sera positionnée au centre géométrique de la vessie à l’aide du système TLC-3200 et sera maintenue en place à l’aide d’un support d’endoscope pour une irradiation continue pendant le temps d’exposition total. Le temps d’exposition sera calculé en fonction de la puissance émise par l’extrémité de la fibre optique. La fibre optique est insérée dans l’urètre par un cathéter, à travers un embout étanche aux liquides. La puissance optique et la durée du traitement seront déterminées pour fournir la dose appropriée de lumière laser à la surface de la vessie. La lumière laser verte (longueur d’onde = 532 nm, énergie = 90 J/cm2) sera produite par la fibre optique émettrice au moyen du diffuseur sphérique. Le volume de la vessie peut être surveillé pendant l’intervention et de l’eau peut être instillée ou drainée, selon les besoins, pour maintenir le volume de la vessie aussi constant que possible.

4.1 Schéma posologique : une seule TPD intravésicale de la vessie entière avec le TLD-1433 et le système TLC-3200 est prévue. Deux interventions thérapeutiques seront effectuées, un traitement primaire au jour 0 et un traitement secondaire au jour 180 après le traitement primaire.

4.2 Interruption de la TPD : les patients atteints d’un CIS de la vessie sans envahissement musculaire, avec ou sans maladie papillaire réséquée, qui sont considérés comme ne répondant pas au BCG ou qui présentent une intolérance au traitement par le BCG seront traités selon ce protocole. Si une ou plusieurs tumeurs papillaires sont observées au moment de la cystoscopie pour l’application de la lumière laser (maximum 8 semaines après une RTUTV), le patient recevra un rendez-vous pour une nouvelle RTUTV afin de réséquer la ou les tumeurs papillaires et une nouvelle date sera fixée pour l’intervention thérapeutique, même si le patient a déjà reçu une instillation de TLD-1433.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer