Cancer du col de l’utérus de stade IB2 selon la classification de la FIGO 2018 traité par chimiothérapie néoadjuvante suivie d’une chirurgie préservant la fertilité

Titre officiel

Cancer du col de l’utérus de stade IB2 selon la classification de la FIGO 2018 (≥ 2 à <4 cm) traité par chimiothérapie néoadjuvante suivie d’une chirurgie préservant la fertilité (CONTESSA) / Chimiothérapie néoadjuvante et chirurgie conservatrice pour un cancer du col de l’utérus afin de préserver la fertilité

Sommaire:

Cette étude portera sur des patientes atteintes d’un cancer invasif du col de l’utérus qui souhaitent conserver leur fertilité autant que possible après le traitement. Les patientes qui subissent une intervention chirurgicale seule peuvent subir des effets secondaires à long terme, notamment l’infertilité. L’objectif de cette étude de recherche est de déterminer si l’administration d’une chimiothérapie néo-adjuvante avant la chirurgie peut maintenir la fertilité chez les patientes atteintes d’un cancer invasif du col de l’utérus. La chimiothérapie néo-adjuvante consistera en une chimiothérapie à base de platine, le cisplatine ou le carboplatine, avec une chimiothérapie appelée paclitaxel. Il s’agit d’agents chimiothérapeutiques courants utilisés dans le traitement des femmes atteintes de cancers du col de l’utérus.

Description de l'essai

Critères d’évaluation principaux :

  • Taux d’utérus fonctionnel, défini comme une chirurgie préservant la fertilité réussie sans traitement adjuvant.

Critères d’évaluation secondaires :

  • Nombre d’effets secondaires
  • Taux d’achèvement de la chimiothérapie néoadjuvante
  • Taux de réponse après la chimiothérapie néoadjuvante
  • Taux de chirurgie préservant la fertilité
  • Taux de complication chirurgicale après la chirurgie préservant la fertilité
  • Taux de survie sans récidive
  • Taux de survie sans récidive
  • Survie globale des patientes ayant subi une chimiothérapie néoadjuvante suivie d’une chirurgie préservant la fertilité
  • Survie globale des patientes ayant subi une chimiothérapie néoadjuvante suivie d’une chirurgie préservant la fertilité

Toutes les participantes recevront d’abord une chimiothérapie néoadjuvante à base de platine. Une fois la chimiothérapie néoadjuvante terminée, les participantes seront évaluées par des examens d’imagerie pour déterminer si elles répondent au traitement. Si les participantes répondent au traitement, elles recevront alors une trachélectomie. Après la chirurgie, les participantes seront évaluées, et le médecin de l’étude déterminera si un traitement adjuvant est nécessaire. Le traitement adjuvant peut comprendre une chimiothérapie et une radiothérapie, ou une hystérectomie. Si les participantes ne répondent pas ou si leur maladie s’aggrave après le traitement néoadjuvant, elles recevront un traitement adjuvant avec chimiothérapie et radiothérapie ou subiront une hystérectomie.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer