SWOG S1827 (MAVERICK) – Essai visant à déterminer si l’utilisation de scintigraphies cérébrales seulement, plutôt que de scintigraphies cérébrales associées à une radiothérapie cérébrale préventive, influe sur la durée de vie des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules

Titre officiel

Comparaison entre la surveillance cérébrale par IRM seulement et la surveillance par IRM associée à l’irradiation cérébrale prophylactique (ICP) : Essai de phase III à répartition aléatoire chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (MAVERICK)

Sommaire:

Cet essai de phase III vise à comparer l’efficacité de la surveillance par imagerie par résonance magnétique (IRM) associée à l’irradiation cérébrale prophylactique (ICP) à celle de la surveillance par IRM seulement dans le traitement de patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules. L’IRM est utilisée pour surveiller la propagation possible du cancer au fil du temps. L’ICP est une radiothérapie du cerveau qui est administrée dans l’espoir d’éviter que le cancer se propage au cerveau. L’utilisation de l’IRM cérébrale seulement pourrait réduire les effets secondaires associés à l’ICP et prolonger la durée de vie des patients. La surveillance uniquement par IRM (de manière à retarder l’irradiation jusqu’à ce qu’il y ait propagation réelle du cancer) pourrait offrir une méthode au moins aussi efficace que l’association ICP et IRM.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Survie globale (SG)

Critères d’évaluation secondaires :

  • Survie sans déficit cognitif (SSDC)
  • Taux de SSDC
  • Incidence cumulative de déficits cognitifs
  • SG durant une analyse selon le traitement reçu
  • Survie sans métastases cérébrales (SSMC)
  • Incidence d’effets indésirables

OBJECTIF PRINCIPAL :

  • Déterminer si la survie globale (SG), selon la surveillance réalisée uniquement par imagerie par résonance magnétique (IRM), n’est pas inférieure à la SG selon la surveillance par IRM associée à l’irradiation cérébrale prophylactique (ICP) dans le traitement du cancer du poumon à petites cellules (CPPC).

OBJECTIFS SECONDAIRES :

  • Comparer le taux de survie sans déficit cognitif (SSDC) entre les groupes, jusqu’à 12 mois après la répartition aléatoire.
  • Comparer la survie sans métastases cérébrales entre les groupes.
  • Comparer la SG entre les groupes à l’intérieur de sous-groupes formés de patients présentant une maladie de stade limité et de stade étendu.
  • Comparer les taux de survie sans déficit cognitif (SSDC) entre les groupes, aux différentes périodes d’évaluation.
  • Comparer l’incidence cumulative de déficits cognitifs entre les groupes, en prenant en compte le décès comme un risque concurrent.
  • Comparer la fréquence et la gravité des toxicités entre les deux groupes.

OBJECTIF SUPPLÉMENTAIRE :

  • Recueillir du sang pour constituer une banque.

APERÇU :
Les patients sont répartis de façon aléatoire dans l’un des deux groupes de traitement.
GROUPE I : Les patients reçoivent une ICP classique ou une ICP avec évitement de l’hippocampe d’une durée de 20 minutes, à raison de 5 jours par semaine pendant 2 semaines. Les patients passent également une IRM à 3, 6, 9, 12, 18 et 24 mois.
GROUPE II : Les patients passent une IRM à 3, 6, 9, 12, 18 et 24 mois

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer