Étude d’innocuité et d’efficacité préliminaire du CC-99282 en association avec l’obinutuzumab chez des sujets atteints d’une leucémie lymphocytaire chronique/d’un petit lymphome lymphocytaire récidivant ou réfractaire

Titre officiel

Étude de phase Ib ouverte et multicentrique visant à déterminer l’innocuité, les propriétés pharmacocinétiques et l’efficacité préliminaire du CC-99282 en association avec l’obinutuzumab chez des sujets atteints d’une leucémie lymphocytaire chronique/d’un petit lymphome lymphocytaire récidivant ou réfractaire

Sommaire:

Tous les sujets admissibles doivent présenter une maladie récidivante ou réfractaire à au moins deux cycles de traitement antérieurs, dont l’un doit avoir inclus un inhibiteur de la voie de signalisation des récepteurs des lymphocytes B (BCR pour B-cell receptor) [inhibiteur de tyrosine kinase de Bruton (BTKi) ou inhibiteur de la phosphoinositide 3-kinase (PI3Ki) approuvé] ou le vénétoclax. La phase d’augmentation de la dose (partie A) évaluera l’innocuité, la tolérabilité et les propriétés pharmacocinétiques de doses croissantes de CC-99282 administrées en association avec l’obinutuzumab par voie intraveineuse afin de déterminer la dose maximale tolérée (DMT) et la dose recommandée pour la phase 2 (DRP2) du CC-99282 lorsqu’il est administré en association avec l’obinutuzumab. L’expansion de dose (partie B) peut survenir à la DMT établie au cours de la phase d’augmentation de la dose ou selon un autre schéma posologique tolérable en fonction des données pharmacocinétiques, pharmacodynamiques et d’innocuité issues de la partie A.

Description de l'essai

Critères d’évaluation principaux :

  • Toxicité limitant la dose (TLD) [période requise : jusqu’au Jour 14 du Cycle 2 (chaque cycle dure 28 jours)] Nombre de sujets présentant une TLD
  • Dose maximale tolérée (DMT) [période requise : jusqu’au Jour 14 du Cycle 2 (chaque cycle dure 28 jours)] La dose la plus élevée de CC-99282 en association avec l’obinutuzumab associée à une innocuité et à une tolérabilité acceptables.
  • Effets indésirables (EI) [période requise : de la première visite du premier sujet jusqu’à 28 jours après l’arrêt du traitement par le dernier sujet] Un EI désigne toute manifestation médicale nocive, non intentionnelle ou fâcheuse susceptible de survenir ou de s’aggraver, chez un sujet, au cours d’une étude. Il peut s’agir d’une nouvelle maladie intercurrente, de l’aggravation d’une maladie concomitante, d’une lésion ou de toute altération simultanée de la santé du sujet, y compris au niveau des valeurs des analyses de laboratoire, quelle qu’en soit l’étiologie. Toute aggravation (c’est-à-dire toute modification défavorable cliniquement significative de la fréquence ou de l’intensité d’une affection préexistante) doit être considérée comme un EI.

Critères d’évaluation secondaires :

  • Propriétés pharmacocinétiques : Cmax [période requise : jusqu’au Jour 14 du Cycle 2 (chaque cycle dure 28 jours)] Concentration plasmatique maximale observée.
  • Propriétés pharmacocinétiques : ASC [période requise : jusqu’au Jour 14 du Cycle 2 (chaque cycle dure 28 jours)] Aire sous la courbe de la concentration plasmatique en fonction du temps
  • Propriétés pharmacocinétiques : Tmax [période requise : jusqu’au Jour 14 du Cycle 2 (chaque cycle dure 28 jours)] Délai d’obtention de la Cmax
  • Propriétés pharmacocinétiques : t1/2 [période requise : jusqu’au Jour 14 du Cycle 2 (chaque cycle dure 28 jours)] Demi-vie d’élimination terminale
  • Propriétés pharmacocinétiques : CL/F [période requise : jusqu’au Jour 14 du Cycle 2 (chaque cycle dure 28 jours)] Clairance totale apparente du médicament dans le plasma après administration orale
  • Propriétés pharmacocinétiques : V/F [période requise : jusqu’au Jour 14 du Cycle 2 (chaque cycle dure 28 jours)] Volume de distribution apparent pendant la phase terminale après administration non intraveineuse
  • Taux de réponse objective (TRO) [période requise : jusqu’à environ 3 ans] Somme des réponses complètes (SRC), des réponses complètes avec un rétablissement incomplet de la moelle osseuse (RCi), des réponses partielles nodulaires (RPn), des réponses partielles (RP), des réponses partielles avec lymphocytose (RPL) déterminées par les critères de l’iwCLL
  • Durée de la réponse (DR) [période requise : jusqu’à environ 3 ans] Temps écoulé entre la première documentation de la réponse (≥ RP) et la première documentation d’une maladie progressive (MP) ou de décès
  • Survie sans progression [période requise : jusqu’à environ 3 ans] Temps écoulé entre la première dose de CC-99282 et la première occurrence de la progression de la maladie ou d’un décès, toutes causes confondues
  • Survie globale [période requise : jusqu’à environ 3 ans] Temps écoulé entre la première dose de CC-99282 et le décès, toutes causes confondues
  • Réponse complète avec un rétablissement incomplet de la moelle osseuse (RCi) [période requise : jusqu’à environ 3 ans] Évaluée selon les critères de l’International Workshop sur la leucémie lymphocytaire chronique (LLC) [iwCLL].
  • Réponse partielle nodulaire (RPn) [période requise : jusqu’à environ 3 ans] Évaluée selon les critères de l’iwCL et de l’International Workshop sur la leucémie lymphocytaire chronique (LLC) [iwCLL].
  • Réponse partielle (RP) [période requise : jusqu’à environ 3 ans] Évaluée selon les critères de l’iwC et de l’International Workshop sur la leucémie lymphocytaire chronique (LLC) [iwCLL].
  • Réponse partielle avec lymphocytose (RPL) [période requise : jusqu’à environ 3 ans] Évaluée selon les critères de l’International Workshop sur la leucémie lymphocytaire chronique (LLC) [iwCLL].


Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer