Comparaison du bélantamab mafodotine associé au pomalidomide et à la dexaméthasone (Pd) avec le bortézomib associé à la combinaison Pd dans le traitement du myélome multiple récidivant/réfractaire

Titre officiel

Étude de phase III multicentrique, ouverte et à répartition aléatoire visant à évaluer l’efficacité et l’innocuité du bélantamab mafodotine en association avec le pomalidomide et la dexaméthasone (B-Pd) par rapport au pomalidomide associé au bortézomib et à la dexaméthasone [PBd] chez les participants atteints d’un myélome multiple récidivant/réfractaire (DREAMM 8)

Sommaire:

Cette étude évaluera l’efficacité et l’innocuité du bélantamab mafodotine en association avec le pomalidomide et la dexaméthasone (groupe A) par rapport à celles de l’association pomalidomide, bortézomib et dexaméthasone [groupe B] chez des participants atteints d’un myélome multiple récidivant/réfractaire (MMRR).

Description de l'essai

Critères d’évaluation principaux :

  • Survie sans progression (SSP)
    La SSP sera définie comme l’intervalle entre le début du traitement à l’étude et la première progression documentée de la maladie ou le décès, quelle qu’en soit la cause, selon la première éventualité.

Critères d’évaluation secondaires :

  • Taux de négativité de la maladie résiduelle minimale (MRM)
    Le taux de négativité de la MRM se définira comme le pourcentage de participants exempts de MRM d’après un test de séquençage de nouvelle génération.
  • Taux de réponse globale (TRG)
    Le TRG se définira comme le pourcentage de participants présentant au moins une réponse partielle confirmée.
  • Taux de réponse complète (TRC)
    Le TRC se définira comme le pourcentage de participants présentant au moins une réponse complète confirmée.
  • Taux de très bonne réponse partielle (TBRP) ou meilleur taux de réponse. Le taux de TBRP se définira comme le pourcentage de participants présentant au moins une TBRP confirmée.
  • Durée de la réponse (DR)
    La DR se définira comme l’intervalle entre le premier signe documenté d’une réponse partielle ou d’une meilleure réponse et la date de la première progression documentée ou du décès, selon la première éventualité.
  • Délai avant la meilleure réponse (DAMR)
    Le DAMR se définira comme l’intervalle entre le début du traitement à l’étude et le premier signe documenté de la meilleure réponse chez les participants obtenant une réponse partielle ou une meilleure réponse.
  • Délai avant la réponse (DAR)
    Le DAR se définira comme l’intervalle entre le début du traitement à l’étude et le premier signe documenté d’une réponse parmi les participants obtenant une réponse partielle ou une meilleure réponse.
  • Délai avant la progression (DP)
    Le DP se définira comme l’intervalle entre le début du traitement à l’étude et le premier signe documenté de progression de la maladie ou le décès, selon la première éventualité.
  • Survie globale (SG)
    La SG se définira comme l’intervalle entre la répartition aléatoire et le décès, toutes causes confondues.
  • Survie sans progression lors du traitement suivant (SSP2)
    La SSP2 se définira comme l’intervalle entre le début du traitement à l’étude et la progression de la maladie après l’instauration d’un nouveau traitement anticancéreux ou le décès toutes causes confondues, selon la première éventualité.
  • Nombre de participants présentant des effets indésirables (EI) et des effets indésirables graves (EIG) 
  • Nombre de participants présentant des changements significatifs sur le plan clinique dans les paramètres de laboratoire d’hématologie, de chimie clinique, et d’analyse d’urine
  • Nombre de participants présentant des résultats oculaires anormaux à l’examen ophtalmologique
  • Concentrations plasmatiques de bélantamab mafodotine aux moments indiqués
  • Concentrations plasmatiques d’anticorps monoclonal (AcM) total aux moments indiqués
  • Concentrations plasmatiques de monométhyl auristatine-F avec un lien de cystéine (cys-mcMMAF) aux moments indiqués
  • Concentration maximale observée (Cmax) du pomalidomide
  • Délai d’obtention de la Cmax pour le pomalidomide
  • Aire sous la courbe de la concentration plasmatique en fonction du temps entre le temps zéro et le moment de la dernière concentration quantifiable (ASC[0-T]) de pomalidomide
  • Nombre de participants présentant des anticorps anti-médicament (AAM) positifs contre le bélantamab mafodotine
  • Titres des AAM contre le bélantamab mafodotine
  • Variation des symptômes, par rapport au début de l’étude, mesurée au moyen du système de mesure RSP-CTCAE (résultats signalés par le patient - critères communs de terminologie pour les réactions indésirables)
    Le questionnaire RSP-CTCAE évalue les symptômes des effets secondaires dans les essais cliniques sur le cancer en s’appuyant sur le score RSP-CTCAE. Le questionnaire RSP-CTCAE comporte 124 questions représentant 78 toxicités symptomatiques tirées du système CTCAE.
  • Variation des effets, par rapport au début de l’étude, mesurée au moyen du système de mesure RSP-CTCAE (résultats signalés par le patient - critères communs de terminologie pour les réactions indésirables)
    Le questionnaire RSP-CTCAE évalue les symptômes des effets secondaires dans les essais cliniques sur le cancer. L’incidence des effets secondaires sera évaluée à l’aide du score RSP-CTCAE.
  • Variation, par rapport au début de l’étude, des réponses sur la qualité de vie liée à la santé (QVLS) du questionnaire de base sur la qualité de vie de l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC-QLQ-C30)
    Score du questionnaire EORTC-QLQ-C30 sur une échelle de 0 à 100. Les scores les plus faibles sont corrélés à une moins bonne qualité de vie et les scores les plus élevés, à une meilleure qualité de vie.
  • Variation, par rapport au début de l’étude, de la QVLS, mesurée par le questionnaire EORTC IL52
    Le module sur le myélome multiple du questionnaire en 20 questions sur la qualité de vie (QLQ-20) de l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer sera désigné sous le nom de EORTC IL52. Seuls les symptômes de la maladie seront évalués. Un score élevé représente des symptômes ou des problèmes significatifs.
  • Variation de la QVLS, par rapport au début de l’étude, mesurée par l’EORTC IL52
    L’EORTC IL52 est un questionnaire qui évalue les symptômes de la maladie. L’EORTC IL52 établit une moyenne des scores obtenus dans les différents domaines et les convertit linéairement en un score allant de 0 à 100. Un score élevé représente une symptomatologie ou des problèmes significatifs.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer