Efficacité et innocuité du lenvatinib (E7080/MK-7902) en association avec le pembrolizumab (MK-3475) et une chimiothérapie chez les participants atteints d’un adénocarcinome gastro-œsophagien avancé/métastatique (MK-7902-015/E7080-G000-321/LEAP-015)

Titre officiel

Étude de phase III à répartition aléatoire visant à évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’association lenvatinib (E7080/MK-7902) et pembrolizumab (MK-3475) avec une chimiothérapie par rapport au traitement standard comme intervention de première intention chez les participants atteints d’un adénocarcinome gastro-œsophagien avancé/métastatique (LEAP-015)

Sommaire:

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité et l’innocuité du lenvatinib (E7080/MK-7902) avec le pembrolizumab (MK-3475) et une chimiothérapie par rapport à la chimiothérapie seule chez les participants atteints d’un cancer gastro-œsophagien avancé/métastatique. Les principales hypothèses de l’étude sont que l’association du lenvatinib avec le pembrolizumab et la chimiothérapie est supérieure à la chimiothérapie seule à la fois pour la survie globale (OS) et la survie sans progression (PFS) selon les critères d’évaluation de la réponse dans les tumeurs solides version 1.1 (RECIST 1.1) évalués par un examen central indépendant à l’insu (ECII), chez les participants présentant un score positif combiné (SPC) ≥1 de ligand 1 de mort cellulaire programmée (PD-L1) et chez tous les participants.

Description de l'essai

Critère d’évaluation principal :

  • Partie 1 : Nombre de participants présentant une toxicité limitant la dose (TLD)
  • Partie 1 : Nombre de participants présentant un effet indésirable (EI)
  • Partie 1 : Nombre de participants ayant cessé le traitement à l’étude en raison d’un EI
  • Partie 2 : Survie globale (SG) chez les participants présentant un score positif combiné (SPC) ≥1 du ligand 1 de mort cellulaire programmée (PD-L1).
  • Partie 2 : SG chez tous les participants
  • Partie 2 : Survie sans progression (SSP) selon la version 1.1 des critères RECIST (Response Evaluation Criteria in Solid Tumors), évaluée par un examen central indépendant à l’insu chez les participants présentant un SPC ≥1 du ligand 1 de mort cellulaire programmée (PD-L1).
  • Partie 2 : SSP selon la version 1.1 des critères RECIST, évaluée par un examen central indépendant à l’insu chez tous les participants.

Critères d’évaluation secondaires :

  • Partie 2 : Taux de réponse objectif (TRO) selon la version 1.1 des critères RECIST, évalué par un examen central indépendant à l’insu chez les participants présentant un SPC ≥1 du ligand 1 de mort cellulaire programmée (PD-L1).
  • Partie 2 : TRO selon la version 1.1 des critères RECIST, évalué par un examen central indépendant à l’insu chez tous les participants.
  • Partie 2 : Durée de la réponse (DR) selon la version 1.1 des critères RECIST, évaluée par un examen central indépendant à l’insu chez les participants présentant un SPC ≥1 du ligand 1 de mort cellulaire programmée (PD-L1).
  • Partie 2 : DR selon la version 1.1 des critères RECIST, évaluée par un examen central indépendant à l’insu chez tous les participants.
  • Partie 2 : Nombre de participants présentant des EI
  • Partie 2 : Nombre de participants ayant cessé le traitement à l’étude en raison d’un EI

L’étude comprendra deux volets : une évaluation de l’innocuité (partie 1) et l’étude principale (partie 2). Dans la partie 1 (évaluation de l’innocuité), environ 12 participants seront traités par lenvatinib en association avec le pembrolizumab et une chimiothérapie comprenant soit la capécitabine et l’oxaliplatine (CAPOX), soit le 5-fluorouracile (5-FU), la leucovorine et l’oxaliplatine (mFOLFOX6). Les participants seront suivis de près pour détecter les toxicités limitant la dose pendant 21 jours après la première dose de l’intervention à l’étude. Dans la partie 2, jusqu’à 778 participants admissibles (sans compter ceux qui ont participé à la partie 1) seront répartis au hasard dans un rapport de 1:1 entre le lenvatinib en association avec le pembrolizumab et une chimiothérapie (CAPOX ou mFOLFOX6), ou une chimiothérapie seule (CAPOX ou mFOLFOX6). Les participants peuvent recevoir jusqu’à 18 perfusions (jusqu’à deux ans) de pembrolizumab lors du premier cycle de traitement. Les participants peuvent être admissibles pour recevoir un second cycle de traitement par pembrolizumab (environ un an) à la discrétion du chercheur.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer