Dual Tracer (68Ga-DOTATATE and 18F-FDG) PET Imaging in G2 & G3 Gastroenteropancreatic Neuroendocrine Tumours

Titre officiel

Combined 68Ga-DOTATATE and 18F-FDG PET/CT Imaging in Patients With Well-differentiated, G2-G3, Gastroenteropancreatic (GEP)-Neuroendocrine Tumours (NETs) - A Pilot Study

Sommaire:

Le résultat clinique variable des patients atteints de tumeurs neuroendocrines gastroentéropancréatiques (TNE GEP) G2 et G3 bien différenciées rend difficile la sélection d’une stratégie de traitement optimale. Les premières données suggèrent qu’une forte absorption de DOTATATE et une faible absorption de FDG suggèrent une maladie peu avancée à évolution indolente. À l’inverse, une faible absorption de DT et une forte absorption de FDG sont évocatrices d’une maladie de haut grade/agressive. Les TNE GEP G2 et G3 peuvent être biologiquement diversifiées; cohorte cliniquement pertinente pour l’imagerie TEP à double traceur. Nos objectifs secondaires sont les suivants : 1. Déterminer la répartition des scores PETNET dérivés de la TEP au 18F-FDG et au 68Ga-DT chez les patients présentant des TNE GEP bien différenciées G2 et G3. 2. Déterminer la proportion de patients chez qui l’ajout de données TEP au 18F-FDG entraîne une modification de la prise en charge clinique prévue. Évaluer, chez une même personne, la variabilité de l’expression des récepteurs de la somatostatine (SSTR) et du métabolisme du glucose (telle qu’observée par la TEP au DT et au FDG) dans différents sites tumoraux d’un même patient. 2) Déterminer s’il existe une corrélation entre les caractéristiques de la texture de la tumeur sur la TEP au 68Ga-DT et au FDG, le grade de la tumeur et l’indice Ki 67. 3) Évaluer une association entre les caractéristiques de texture de la tumeur à la TEP au 68Ga-DT et le métabolisme du glucose; et/ou une association entre les caractéristiques de texture de la tumeur à la TEP au FDG et l’expression des SSTR.

Description de l'essai

Primary Outcome:

  • Discordance in tracer uptake:
  • Impact to patient management:
Secondary Outcome:
  • Intraindividual tumour heterogeneity:
  • Tumour texture geatures as predictors of tumour grade:
  • Tumour texture features as predictors of tumour metabolism and somatostatin receptor expression:
The variable clinical outcome of patients with G2 and G3 well differentiated GEP-NETs makes the selection of an optimal treatment strategy challenging. A subject with 68Ga-DOTATATE uptake on all lesions without FDG uptake is likely to have low-grade, metabolically inactive disease, leading to an indolent disease course and may also be a predictive biomarker in subjects being considered for PRRT. Conversely, avidity on 18F-FDG PET/CT and non-avidity on 68Ga-DOTATATE may indicate a high-grade NET, and would predict resistance to PRRT, suggesting that a more "aggressive" approach with systemic chemotherapy might be beneficial. Therefore, the prospective assessment of PETNET score in patients with G2 or G3 GEP NETs, which may be biologically diverse is the most clinically relevant group for dual-tracer PET imaging. Primary Objectives: 1. To determine the distribution of PETNET scores derived from 18F-FDG and 68Ga-DOTATATE PET/CT in patients with G2 and G3 well differentiated GEP-NETs. 2. To determine the proportion of patients in whom the addition of 18F-FDG PET/CT data results in a change in planned clinical management. Secondary Objectives: 1. mTo determine whether there is intra-individual variability in somatostatin receptor expression and glucose metabolism (as seen on DOTATATE PET and FDG PET, respectively) across different tumour sites within the same patient. 2. To determine whether a correlation exists between tumour texture features on 68Ga-DOTATATE PET and FDG PET to tumour grade and Ki67 index. 3. To assess if an association exists between tumour texture features on 68Ga-DOTATATE PET and glucose metabolism; and/or an association between tumour texture features on FDG PET and somatostatin receptor expression.

Voir cet essai sur ClinicalTrials.gov

Intéressé(e) par cet essai?

Imprimez cette page et apportez-la chez votre médecin pour discuter de votre admissibilité à cet essai et des options de traitement. Seul votre médecin peut vous recommander pour un essai clinique.

Ressources

Société canadienne du cancer

Ces ressources sont fournies en partenariat avec Société canadienne du cancer